Blog

Tous Articles Points hebdo

Solarpunk et cozy games : construire un monde meilleur

illustration
Solarpunk et cozy games : construire un monde meilleur
Image Écrit par Clélie Amiot le 30/05/2024

Doctorante en informatique - Lead Game Designer
Clélie est actuellement en thèse sur les chatbots. Elle est chargée du GameDesign de VirtualSociety

Solarpunk et cozy games : construire un monde meilleur

Au cours de ces dernières années, de très nombreux domaines artistiques, y compris les jeux vidéos, se saisissent de la tendance du solarpunk. Qu'il s'agisse d'esthétique ou d'écologie, ces thématiques sont importantes pour nous, et nous en avons souvent (et longtemps) discuté au sein de notre équipe. Aujourd'hui, on voudrait donc partager avec vous nos ressentis et analyses, et vous inviter à participer au débat !

Mais, le solarpunk, c'est quoi ?

Le solarpunk est un mouvement destiné à visualiser un futur emprunt d'espoir où notre société existe en harmonie avec notre environnement. Le mouvement s’intéresse principalement à l'écologie et au développement durable, , sans pour autant ignorer les problématiques d'inégalités économiques et sociales.

C'est un mouvement relativement jeune, qui a émergé il y a une dizaine d’années en réaction aux représentations omniprésentes de notre futur comme une dystopie ou un monde post-apocalyptique. À la place, le solarpunk souhaite présenter une vision alternative plus optimiste pour nous pousser à l'action au lieu de se résigner et de rester apathique : un monde où l’entraide à remplacé l’exploitation.

C'est un mouvement esthétique ou une forme d'activisme ?

Le mouvement solarpunk gravite autour de ces deux facettes. Pour beaucoup, c’est une esthétique futuriste qui met en avant l’utilisation d'énergies renouvelables comme les éoliennes et les panneaux solaires, de grands ciels bleus sans traces de pollution et des villes vertes intégrant harmonieusement les mobilités douces et les espaces publics. Vous pouvez voir un bel exemple de cette esthétique dans l'illustration de l'article réalisée par notre graphiste Chloé. On peut citer comme sources d'inspiration, les styles d'architectures Art Nouveau et afro-futuriste mais aussi les films du studio Ghibli, en particulier “Nausicaä de la vallée du vent”.

Cependant si vous vous intéressez à ce mouvement, au-delà des concept art et oeuvres de fiction, vous trouverez des multitudes de ressources et guides vous incitant à agir dès maintenant pour mieux gérer les ressources à notre disposition et construire une communauté. On peut citer comme actions essentielles de l’activisme solarpunk:

  • cultiver un jardin urbain
  • adopter un moyen de transport moins polluant
  • s’engager dans sa communauté et maintenir un réseau d'entraide
  • protéger la biodiversité
  • consommer et acheter de façon durable (en particulier pour les textiles et l’alimentaire)

On peut alors se demander comment les facettes esthétique et activiste du mouvement sont-elles supposées se combiner ? La réponse : l'esthétique est la ligne directrice et la motivation pour l'activisme du moment présent, incitant ainsi à transformer les espoirs d'un avenir solarpunk en actions concrètes et immédiates.

Et le jeu vidéo dans tout ça ?

Le solarpunk est un genre bien adapté et prometteur pour les jeux vidéo, en particulier pour les cozy games. En effet, les cozy games privilégient des mécaniques de farming durables et de renouvellement, ainsi que prendre soin de sa planète et de sa communauté et évitent les combats et l’exploitation. De plus, l’esthétique visuellement plaisante du solarpunk est en parfait accord avec l’atmosphère apaisante des cozy games.

Cependant, bien qu’il y a maintenant plusieurs livres solarpunk, ce n'est pas encore vraiment le cas pour les jeux vidéos. On peut citer le jeu de stratégie Terra Nil, qui est solarpunk par son esthétique et ses mécaniques de jeu et dont l’objectif est de revitaliser un écosystème. De nouveaux jeux solarpunk comme Loftia et l’éponyme Solarpunk sont également très attendus.

Pour créer un jeu solarpunk, l'accent est mis sur la promotion d'interactions non destructives avec l'environnement, encourageant les joueurs à rechercher un équilibre durable plutôt que d'épuiser les ressources disponibles. En tant que studio, il est aussi essentiel d'être conscient de notre empreinte environnementale et d'adopter des pratiques durables pour contribuer à la préservation de notre planète.

J'aime
Image Écrit par Clélie Amiot le 30/05/2024

Doctorante en informatique - Lead Game Designer
Clélie est actuellement en thèse sur les chatbots. Elle est chargée du GameDesign de VirtualSociety

Poursuivre la lecture

Julien rejoint l'équipe

Julien rejoint l'équipe

Bonjour à tous ! Je m’appelle Julien Pham, je suis en 3e année de licence Information et Communication au Campus Lettres et Sciences Humaines. Depuis le 8 janvier, j’ai rejoint l’équipe VirtualSocie..
il y a 4 mois

On interview des moddeurs sur leurs attentes concernant les mods et CC ! #1

On interview des moddeurs sur leurs attentes concernant les mods et CC ! #1

Salut ! Les mods et contenus de la communautés sont super importants pour les jeux de simulation de vie et les bacs à sable, comme les Sims, Minecraft, ou, biensur, VirtualSociety ! Comme on tiens à..
il y a 4 mois

Paralives, Vivaland, Project Rene : l'avenir des jeux de simulation de vie

Paralives, Vivaland, Project Rene : l'avenir des jeux de simulation de vie

Salut à tous les fans de jeux de simulation de vie ! Vous aussi, vous aimez créer des personnages, construire votre maison, et vivre toute une vie virtuelle ? Depuis les premières versions des Sims..
il y a 2 mois

Game design et dark patterns : où est la frontière ?

Game design et dark patterns : où est la frontière ?

Les dark patterns, c'est quoi ? Un dark pattern est un élément de design destiné à tromper et manipuler un joueur contre son intérêt. Dans notre quotidien, on les rencontres sous la forme de procédu..
il y a 3 mois

Aucun commentaire
Tu dois être connecté pour pouvoir commenter
Connexion