Blog

Tous Articles Points hebdo

On vulgarise le jeu vidéo !

illustration
On vulgarise le jeu vidéo !
Image Écrit par Clélie Amiot le 17/02/2023

Doctorante en informatique - Lead Game Designer
Clélie est actuellement en thèse sur les chatbots. Elle est chargée du GameDesign de VirtualSociety

On vulgarise le jeu vidéo !

Salut l'équipe ! Comme nous vous l'avions annoncé précédemment, cette semaine nous étions au Féru des sciences pour un évènement de deux jours sur les jeux vidéos. Le Féru des sciences, ancien musée de l'histoire du fer, est aujourd'hui un espace scientifique et culturel qui propose de découvrir différentes thématiques scientifiques en famille.

Il y a quelques mois, l'équipe de communication d'Inria, qui travaille dans les bureaux juste à côté de nous, et avec qui nous interagissons beaucoup, nous a mis en relation avec l'équipe du féru pour que nous participions à cet évènement en y animant un stand. Évidemment, c'est le genre d'évènement que nous aurions adoré étant enfants, et c'est avec un grand plaisir que nous y avons participé. Nous avons donc passé une partie de la semaine à préparer notre stand, et les journées de mercredi et jeudi à animer notre stand au salon.

Nos ateliers

Nous avons préparé plusieurs activités pour essayer de montrer différents aspects de la création de jeu, et faire découvrir ce sur quoi nous travaillons.

  • Nous avons préparé un atelier sur les matériaux dans le jeu vidéo, pour expliquer comment l'utilisation de différentes textures permet de définir comment un matériau réagit à la lumière, avec les normalMaps, roughnessMap, metalnessMap, etc. Nous avons bien sûr adapté les explications selon l'âge des participants, et ce stand permettait parfois d'intéresser un peu plus les parents tandis que leurs enfants participaient aux autres stands.
  • Clélie a animé un atelier sur le gamedesign, en proposant aux enfants de construire des niveaux de jeux vidéos à partir de différents sujets proposés (par exemple : le joueur peut voler, le joueur n'a pas le droit de toucher le sol, etc.), et leur a posé différentes questions pour les amener à expliquer leurs choix de gamedesign, et les différentes problématiques de la conception de niveau.
  • Nous avons proposé le jeu "Running Guys" développé par Jimmy et Maxime Gourgoulhon il y aune dizaine d'années sur Blender Game Engine. C'est un jeu qui se joue à deux, où un policier doit attraper un brigand qui tente de distancer le policier.
  • Enfin, l'équipe du féru nous a fourni un vidéoprojecteur, sur lequel nous avons proposé notre version actuelle de VirtualSociety. Toutes les actions du jeu ne sont pas encore réalisables avec une manette (nous utilisons essentiellement clavier/souris pour développer le jeu), mais les joueurs pouvaient tout de même essayer une partie du jeu actuel.

Au début du salon, nous ne savions par trop si notre stand attirerait beaucoup ; nous étions juste à côté d'un stand "musée du jeu vidéo" qui proposait des jeux sur différentes consoles, des plus anciennes aux plus récentes, et leur PlayStation 5 était juste à côté de nos tables. Nous nous sommes rapidement aperçu que les enfants venaient quand même, nombre d'entre eux sont passés par le stand de gamedesign de Clélie, et plusieurs enfants ont joué très longtemps à VirtualSociety et Running Guys !

Atelier matériaux
Démo VirtualSociety
Démo Running Guys

Le public du salon était très intéressé et bienveillant, et nous avons eu de nombreux échanges intéressants avec les participants. Sur VirtualSociety, nous avions laissé un contrôle de la manette pour passer en mode ragdoll (poupée de chiffon, qui fait s'effondrer le personnage). Ce contrôle n'est évidemment pas destiné à rester dans le jeu, le mode ragdoll est simplement déclenché lorsque le joueur fait une grande chute (en tombant de haut, ou en faisant une chute en skateboard par exemple), mais pour ce salon nous nous sommes dit que ce serait drôle de laisser un contrôle pour le déclencher manuellement. De nombreux enfants ont beaucoup joué avec. L'un d'eux, après une trentaine de minutes à courir, sauter et tomber dans le jeu, est venu nous demander le concept du jeu. Après lui avoir expliqué, il nous a répondu qu'il avait une tout autre idée, et que pour lui, la nuit, il devrait y avoir des zombies, et qu'il devrait se cacher et tomber pour faire semblant d'être mort et leur échapper.

Nous avons également rencontré plusieurs enfants qui souhaitent créer leurs propres jeux vidéos. Nous leur avons donc donné différents conseils et quelques pistes pour qu'ils puissent progresser de leur côté.

Le deuxième jour, plusieurs enfants du premier jour ont insisté auprès de leurs parents/grands-parents pour revenir le deuxième jour et sont revenus à notre stand. Le public était en moyenne un peu plus âgé, et le Féru des sciences a apparemment battu son record pour un évènement, avec près de deux fois plus de personnes.

Nous avons beaucoup échangé avec les parents ou les grands-parents pendant que les enfants s'amusaient. Certains étaient inquiets quant à l'avenir du jeu vidéo, mais nul doute que le divertissement et les émotions suscitées par les jeux vidéos ont de belles années devant eux. D'autres étaient plus là pour encourager les enfants, plus ou moins timides, à interagir avec nous. Et parfois, après quelques échanges, les langues se délient et on apprend qu'ils savent même déjà quelles écoles ils veulent faire, alors qu'ils n'ont que 10 ou 12 ans (c'était trop mignon ^^).

Le salon

L'évènement proposait de nombreux stands très variés, avec Captain Lee qui propose de dessiner les décors, personnages, objets et carte d'un jeu sur une feuille de papier avant de la numériser pour en faire un niveau de jeu vidéo, le conservatoire régional du Grand Nancy venu interpréter des musiques de jeux, un espace de réalité virtuelle proposé par l'Inria, un musée des consoles de jeu vidéo, etc.

Féru
Féru
Féru

Cet évènement a aussi été l'occasion de rencontrer d'autres acteurs locaux dans le domaine du jeu, avec par exemple Olivier Ageron qui enseigne à l'école des Mines et à l'école d'Art de Nancy pour pousser ses élèves à réfléchir et concevoir des jeux au sein de l'Artem Game Lab. Nous avons également rencontré plusieurs musiciens très intéressés par les petits studios indépendants comme nous, et nous pourrons les recontacter très prochainement.

Un gros gros merci aux équipes de com' d'Inria et du Féru, la bonne ambiance et les sourires ça joue déjà pas mal, mais leur motivation à faire connaitre et découvrir la science et les jeux de manière ludique et accessible nous a fait passer d'excellents moments !

À la semaine prochaine !

J'aime
Image Écrit par Clélie Amiot le 17/02/2023

Doctorante en informatique - Lead Game Designer
Clélie est actuellement en thèse sur les chatbots. Elle est chargée du GameDesign de VirtualSociety

Poursuivre la lecture

On participe à l'émission "Le Saviez vous ?" sur France 3 !

On participe à l'émission "Le Saviez vous ?" sur France 3 !

Peu après avoir soutenu nos thèses, Nico a été contacté par le chaine France 3, qui nous a proposé de participer à leur émission Le Saviez-vous ?. Nous n'allions évidemment pas louper une si belle o..
il y a 1 an

Pourquoi nous avons choisi Unreal Engine

Pourquoi nous avons choisi Unreal Engine

Aujourd'hui, nous allons parler du moteur de jeu que nous utilisons, Unreal Engine, et de pourquoi nous l'avons choisi. À l’époque de VirtualSociety Online, nous avions fait le choix de ne pas utili..
il y a 11 mois

Revue de la semaine #2

Revue de la semaine #2

Salut ! Après de nombreuses semaines concentrées sur le code, nous avons, pour une fois, passé très peu de temps sur le C++ cette semaine. Au programme : modélisation d'objets, réunions sur le respe..
il y a 1 an

Promouvoir les interactions sociales et la bienveillance

Promouvoir les interactions sociales et la bienveillance

Promouvoir les interactions sociales positives est au cœur de notre projet. Dans cet article, nous allons détailler pourquoi cela nous tient à cœur, et en quoi nous espérons pouvoir avoir une influe..
il y a 1 an

Mozillax aime ce post
Aucun commentaire
Tu dois être connecté pour pouvoir commenter
Connexion